Présentation

Bainville-aux-Miroirs, village du sud meurthe-et-mosellan, est situé dans le canton de Meine-au-Saintois , à 30 km au sud de Nancy. Implanté dans le Saintois, au sein de la Communauté de Communes du Pays du Saintois, le territoire communal s’étend sur 6,76 km² avec une belle forêt. Le village compte aujourd’hui 336 habitants.

Village lorrain traditionnel, Bainville-aux-Miroirs a su à la fois conserver son patrimoine et développer son attractivité comme en témoignent les artisans et commerces présents sur la commune.

Église Saint-Maurice

eglise

A l'origine prieuré bénédictin du XIe siècle : tour romane, nef et chevet du XVIIIe siècle.

Château de Bainville-aux-Miroirs

IMG_8664

Ancien château-fort édifié par les Comtes de Vaudémont au XIIIe siècle (avant 1263). Relevant de la châtellerie de Châtel-sur-Moselle, Bainvillle-aux-miroirs devint un endroit stratégique pour les comtes de Vaudémont alors en conflit ouvert avec les Ducs de Lorraine. A partir du XIVe siècle, la forteresse joua un rôle dans la guerre opposant les Maisons de Lorraine et de Bourgogne. En 1477, après la bataille de Nancy, le château fut confisqué par le Duc René II de Lorraine pour trahison. Fortement endommagé, il devint une ruine romantique. Subsistent aujourd'hui un éperon de pierre, haut de 26 m, une courtine et un logis.

Château de Bingerville

bingerville

Construit en 1844 par Claude-Emile Binger, petit cousin de l'explorateur Louis-Gustave Binger qui devint gouverneur d’Abdijean à qui il donna le nom originel de Bingerville. Claude-Emile Binger réalisa la mise en pâture de 90 hectares de gravières du lit de la Moselle en y aménageant les berges et les drainages nécessaires. Ce projet fut primé lors de concours agricoles. Cette vaste pâture permit la production de fourrage pour approvisionner les régiments de cavalerie de Nancy et de Lunéville.

Lavoir, fontaines

Vues d’autrefois